Malo 2011 : Une initiative réussie ! plus de 130 personnes à Jeumont!

img5717.jpgp1000941.jpg 

Dans la presse (La Voix du Nord) :

POLITIQUE | Hier, 5 500 personnes ont déferlé à Dunkerque. Pour la plage, mais

aussi pour la rentrée politique des communistes du Nord.

« Le meeting, on n’y va pas. Ça fait dix ans qu’on vient, il y a trop de monde,

alors va se contenter de la plage.

 

» Irène, 78 ans, de Somain, a le sourire aux lèvres. La 23e Journée à la mer des communistes du Nord,

elle l’attendait avec impatience. « J’ai pris le bus avec mes amies, aujourd’hui c’est journée détente. »

Onze heures, à Malo-les-Bains. Quelque 5 500 personnes, venues de tout le département, descendent

des bus, investissent la digue et les abords de la salle de spectacles du Kursaal.

« On est là pour faire bouger les choses. On ne gagnera pas par la rue, mais par la politique », lance Paul,

45 ans, de Wattrelos, drapeau rouge sous le bras. Dans le Kursaal, un bon millier de personnes, militants

pour la plupart, écoutent Fabien Roussel, secrétaire fédéral du Nord du PCF, pour la rentrée politique du parti.

« Ouvrons le débat, avant que la règle d’or ne signe notre soumission aux financiers !

Exigeons de vraies mesures, pas celles annoncées mercredi, qui font le jeu des “mégariches” », lance-t-il,

avant d’entonner L’Internationale. Des pétitions sont signées. Rassemblées, elles seront déposées à

l’Assemblée nationale. Midi. Fin du meeting, place à la plage.

« Pour nous, cette journée, c’est aussi et surtout l’occasion d’aller à la mer, on y va une fois par an ! »,

lance Frédérique, 39 ans, les pieds dans le sable. Coiffeuse, elle est venue de Lille avec ses enfants.

« On ne part jamais en vacances, alors pour deux euros, j’ai foncé. »

À Malo-les-Bains, la plage était couverte par les familles, venues des quatre coins du département.

Le meeting a, lui, rassemblé un millier de personnes.


Archive pour août, 2011

UNIS POUR JEUMONT L’Humain d’abord !

Chers Jeumontoises et Jeumontois 

Dans un contexte marqué par la crise du système capitaliste, le monde du travail, notre jeunesse, des millions de gens souffrent de la brutalité et de l’injustice des mesures prises par le gouvernement au service des plus riches. Ça suffit de vouloir nous faire travailler jusqu’au cimetière. 

D’après les nouvelles règles édictées par Sarkozy un salarié né après 1955 devra désormais cotiser 41.5ans, c’est la double peine qui fait de la réforme des retraites l’une des plus dures d’Europe ; décidément on n’a pas fini de parler des retraites, d’autant que les chiffres du chômage sont là pour rappeler que la situation des salariés âgés  ne s’améliore pas et que nos jeunes ont de plus en plus de mal à trouver un emploi(le chômage explose chez les jeunes ; 40% dans les quartiers populaires). Ça suffit les cadeaux fiscaux aux multinationales et aux plus riches sans contre- partie. 

 Les cadeaux fiscaux représentent 110 Milliards d’Euros par an en France ; le pire, c’est qu’ils  ne créent pas d’emplois, bien au contraire les grandes entreprises licencient et délocalisent leurs productions : Par exemple Renault ne fabrique plus que 25% de sa production en France, PSA avait pris du retard, il entend bien le rattraper !!! En 5 ans, la production annuelle nationale est passé de 3.2 millions de véhicules à 2 millions (MCA Maubeuge est passé de 4500 salariés en 2004 à moins de 2300 salariés en 2011).Dans le même temps l’Allemagne a maintenu sa production à plus de 5.3 millions de véhicules. L’austérité censée sortir L’Europe de la crise en faisant payer les peuples engendre chômage et baisse de la consommation, donc récession et baisse des rentrées fiscales et il faut de nouveau emprunter……plus cher ; en réalité les gouvernants organisent le business de la dette. Ça suffit  que TPE et PME créatrices d’emplois subissent un taux de  taxation deux fois supérieur à celui des grandes entreprises(le groupe TOTAL c’est 10 Milliards de bénéfices en 2010 mais 0€ d’impôts), la suppression de la taxe professionnelle n’a profité en réalité qu’aux multinationales. 

Rien ne changera en 2012 sans qu’une dynamique populaire ne se construise autour d’objectifs et d’un projet qui permettent réellement le changement pour toutes celles et tous ceux qui souhaitent ouvrir un nouvel espoir, le Front de Gauche propose un projet alternatif « Le programme populaire et partagé » (consultable sur le site unispourjeumont.fr).Il faut construire des fronts autour des grandes urgences sociales : la lutte contre la précarité, pour le logement, l’école, la santé, les transports…Nous proposons en particulier un front contre la vie chère, pour l’augmentation des salaires, des retraites et des minima sociaux ; autour de grandes réformes sans lesquelles le changement sera impossible :maîtrise publique bancaire, renouveau industriel et technologique, planification écologique…… Ensemble faisons renaître un nouvel espoir et construisons  la 6ème République pour l’avenir de nos enfants. 

Point de vue d'un simple ci... |
MaYaK se construit |
mémoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ecole de Saint-Rabier
| injustice
| aicpfrance72