Communiqué

L’attaque meurtrière de l’armée israélienne contre la flottille de 6 navires transportant du matériel humanitaire destiné à la population de GAZA est inacceptable. Ce mauvais coup aussi injustifiable que révoltant doit amener les autorités françaises et européennes à rappeler à Israël  le respect du droit international. Le blocus de Gaza doit être immédiatement levé et des sanctions internationales doivent être prises, notamment la suspension de l’accord Union Européenne/Israël. La France doit également exiger la réunion du Conseil de sécurité afin de contraindre Israël à respecter les résolutions de l’ONU. Les communistes de Sambre-Bavaisis appellent l’ensemble des démocrates à participer au rassemblement du collectif pour la Paix qui a lieu le mercredi 2 juin à 18 heures à la stèle des 93, place de l’Hôtel de ville à Maubeuge. 

Arnaud Beauquel Secrétaire de la section Sambre-Bavaisis du PCF 


Archive pour mai, 2010

Le vrai visage de DSK

DSK, en appui de Sarkozy

Dominique Strauss-Kahn part en guerre contre le « dogme » de la retraite à soixante ans, ce qui constitue un soutien appuyé au président français au lendemain de son discours annonçant une hyper austérité. Une position conforme à politique du FMI… qui n’a jamais aidé les peuples.

Parlait-il seulement comme directeur général du Fonds monétaire international, ou également comme figure du Parti socialiste ? Au-delà de ces subtilités, les déclarations de Dominique Strauss-Kahn, jeudi soir sur le plateau de France 2, en plein débat sur la réforme des retraites, ont suscité gêne et confusion parmi ses amis politiques. Estimant que l’âge légal de soixante ans est un « dogme », Dominique Strauss-Kahn s’était exclamé : « Si on vit cent ans, on ne va pas continuer à avoir la retraite à soixante ans. »

Le directeur général du FMI apportait ainsi un soutien de poids à Nicolas Sarkozy. Embarrassé , le député PS de Paris Jean-Christophe Cambadélis s’est perdu dans un curieux distinguo entre le dirigeant du FMI « qui parle de l’avenir » et le PS « qui parle du moment présent »… La réplique du dirigeant communiste Pierre Laurent était cinglante : « DSK met ses pas dans ceux des libéraux de tous poils qui n’ont qu’une obsession : en finir de près ou de loin avec les droits sociaux du plus grand nombre pour donner des gages aux marchés financiers. » Et Pierre Laurent d’ajouter : « Parler de dogme peut prêter à sourire de la part du principal représentant d’une institution qui n’a qu’une religion : l’austérité pour les peuples et le carnet de chèque pour les banques. »

Le régime spartiate imposé à la Grèce tend à montrer que DSK s’est moulé dans la tradition de cette institution, dont les Africains et les Argentins, après la crise de 2001, gardent le souvenir pénible des plans d’ajustement ravageurs (…)

Intervention du Groupe Communiste au Conseil Général, relative aux transports.

Lors de la dernière séance plénière, ce lundi, mon ami Charles Beauchamp a précisé la position du groupe concernant la délibération proposée sur le transport.

Monsieur le Président, Cher(e)s Collègues,
Le transport collectif est un service d’utilité publique qui intéresse les habitants et les salariés.
La prise de conscience de la nécessaire réduction des émissions de CO2 est bien ancrée dans les esprits.
Il reste maintenant à mettre en place une offre de transports en adéquation avec les besoins notamment pour les habitants captifs : les jeunes sans permis, les habitants non motorisés, les personnes âgées qui ne peuvent plus conduire.
D’autre part, pour les privés d’emploi, la difficulté de mobilité est un obstacle important au retour à l’emploi. Cette difficulté est également vécue au quotidien par les acteurs de l’insertion notamment en milieu rural.
La délibération qui nous est proposée ce jour met en évidence une hiérarchisation des lignes : les lignes fortes, les lignes de proximité et es lignes complémentaires. Ce dispositif doit toutefois respecter l’équité sur la desserte de l’ensemble de notre Département. Un aller retour en demi-journée nous paraît la base minimale pour répondre aux attentes des usagers. Ce qui ne serait plus le cas demain en particulier dans le périmètre 3.
Le développement du transport à la demande nous semble une solution intéressante avec un rabattement vers une ligne forte voire une gare SNCF.
De ce point de vue, la mise en place du titre unique de transport serait également un élément favorisant l’utilisation du transport collectif.
Dans le même temps, un travail sur la tarification notamment pour les précaires, les salariés, les usagers réguliers est à prévoir.
Un bon service de transports ne peut fonctionner correctement avec des entreprises sous traitantes mal traitées, mal rémunérées.
Cette pression insupportable sur les PME, provoque des répercussions négatives sur les conditions de travail des salariés, sur leur rémunération, et donc, c’est d’actualité, sur l’abondement des caisses de retraite.
Il est évident que ces conditions néfastes entrainent inévitablement une diminution de la qualité des services rendus.
Une fois encore, la concurrence libre et non faussée du traité européen, dont je veux rappeler que la majorité du peuple de France s’est prononcée contre, est un véritable outil de destruction de nos services publics mais aussi de nos PME et PMI.
Nicolas SARKOZY et l’UMP ont méprisé ce vote majoritaire du peuple français.
Cette Europe des marchés financiers brise même des Etats à l’instar de la Grèce. Et ce sont les peuples qui trinquent !
Le groupe Communiste, pour toutes ces raisons mais également parce qu’inquiet sur certaines dispositions spécifiques au périmètre 3, secteur essentiellement rural vous a demandé Monsieur le Président dans un courrier en date du 12 Mai une dissociation par périmètre du vote de la délibération.
Nous avons été entendus, nous voterons pour les périmètres 1,2 et 4.
Nous souhaitons que les services départementaux puissent étudier de nouveau l’offre du périmètre 3 dans l’intérêt des habitants du secteur concerné et que la Commission de Délégation de Service Public soit de nouveau réunie pour avis.
Cette proposition nous vous l’avons faite également Monsieur le Président dans notre courrier du 12 Mai.
Si nous n’étions pas entendus, dans l’état actuel du dossier présenté et dans l’intérêt des Nordistes, le groupe Communiste s’opposera à l’offre du périmètre 3 en ne la votant pas.
Je vous remercie.
Pour information, le Groupe Communiste a voté contre le périmètre 3. Seule la Majorité Départementale Socialiste a voté pour adoptant ainsi seule cette délibération sur le périmètre 3 qui concerne les secteurs ruraux du Cambrésis et d’une partie du Douaisis.

Le seul bonheur qu’on a vient du bonheur qu’on donne.

« Le seul bonheur qu’on a vient du bonheur qu’on donne ».

Edouard PAILLERON

Sastisfaire chacun provoque nécessairement la contradiction. L’équité est donc de viser l’intérêt collectif en ayant en tête cette citation d’Edouard PAILLERON

Unissons nous pour notre avenir et celui de nos enfants

http://www.dailymotion.com/video/xd90tt

La crise en Grèce : une idée de ce qui nous attend.

dsc0063.jpg 

Avec un déficit de plus de 3% de leur PIB, les Grecs subissent

de plein fouet les dogmes économiques de la commission européenne. Le Président de la Grèce, Président de l’Internationale Socialiste, est bien peu soutenu par l’Union et par son ami Dominique Strauss Kahn, Président du FMI. La seule solution trouvée : une saignée à blanc du peuple Grec. Ce n’est ni juste, ni justifié! D’autres solutions existent! Les marchés s’affolent à l’annonce de la dette en Grèce, au Portugal, en Espagne, (en France?!). Certes, chaque pays a une capacité de remboursement de sa dette. Certes, il arrive un moment où la crédibilité du pays à pouvoir honorer ses dettes diminue. Mais, la solidarité européenne doit être la règle fondamentale de la construction européenne. Mais, comme nous l’avons dénoncé lors du référendum sur le traité européen ce qui prime c’est la finance. Au final, les banques vont spéculer sur le dos des peuples! C’est tout simplement écoeurant! D’autres choix sont possibles. L’exemple Grec doit nous mobiliser car il préfigure ce qui nous attend…

Point de vue d'un simple ci... |
MaYaK se construit |
mémoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ecole de Saint-Rabier
| injustice
| aicpfrance72