Plus de 700 signatures sur le Marché de Jeumont

votation3octobre.pps

 

image1.png             image2.png

 

Plus de 700 signatures sur le Marché de Jeumont  dans Arnaud Beauquel pdf tractlapostejtsept09.pdf

 


Archive pour septembre, 2009

RN2 mais que fait l’Etat et le conseil général ?

 

http://www.lasambre.fr/actualite/Louvroil-:-Annick-Mattighello-menace-de-bloquer-la-RN2…-une-fois-par-mois-741.html

Fête de L’Humanité 2009 ,Un bus au départ de Jeumont

Décidément,…

…la fête de l’Humanité est toujours un grand succès populaire et ce grâce au formidable travail des militants et au journal qui sont malheureusement les seuls relais pour faire connaître cette fête.
De formidables et inoubliables concerts bien sûr, mais aussi un rendez-vous politique organisé par le Parti Communiste.
Cette année, il aura été beaucoup question de l’organisation d’un rassemblement des forces de gauche pour créer un projet alternatif au capitalisme.
De nombreuses personnalités des différents partis de gauche aiment à se retrouver dans les débats.
Une réussite enthousiasmante, même si le chemin à parcourir est encore long. Un formidable espoir se construit à gauche.

 Image de prévisualisation YouTube

 

dscf25351.jpgdscf26141.jpg dscf2609.jpgdscf25641.jpg

Continuons la dynamique du Front de Gauche pour les régionales

http://www.dailymotion.com/video/xaf2wu
Pour les élections régionales de Mars ,élargissons le Front de gauche

Marie-George Buffet a affirmé vendredi que le PCF proposerait une « offre politique nationale » pour les régionales de mars, jugeant qu’on « peut élargir le Front de gauche » constitué avec le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon pour les européennes. « Il y aura une offre politique nationale » pour les régionales, a déclaré la secrétaire nationale du PCF, lors d’une conférence de presse en marge du Conseil national du parti, sans préciser si le principe d’autonomie vis-à-vis du PS au premier tour serait choisi. L’offre sera définie « fin octobre, début novembre » lors d’un Conseil national, a précisé Pierre Laurent, coordinateur national du PCF. « Nous encadrons le débat sur le projet », a ajouté Mme Buffet, soulignant qu’ »on peut élargir le Front de gauche pour les élections régionales ». « Nous ne fermons pas la porte » mais « il faut créer les conditions d’une majorité à gauche », a-t-elle martelé, ajoutant ne « pas comprendre le raisonnement de désespérance » d’Olivier Besancenot (NPA), « voué à rester dans l’opposition ». « Ce qui se dessine, ce sont des accords à la carte avec le PS » dès le premier tour, comme en Bretagne ou Rhône-Alpes, déplore Gilles Alfonsi, membre du Conseil national représentant les « Communistes unitaires ». « On nage dans l’ambiguïté » en « nous renvoyant au débat sur les contenus pour tergiverser sur les alliances », a expliqué à l’AFP ce partisan de l’autonomie d’un Front de gauche élargi au premier tour des régionales, avant un « rassemblement avec le PS » au second. D’autres, comme Emmanuel Dang-Tran, membre du Conseil national et du courant « faire vivre et renforcer le PCF », ne veulent d’alliance ni avec le PS, ni avec le Front de gauche au premier tour, notamment en Ile-de-France. « La situation à gauche n’est pas stabilisée. Si on veut faire bouger cette situation vers une offre de rassemblement, il faut mettre une offre politique sur la table », a affirmé M. Laurent, déplorant la « double impasse » créée par l’hypothèse d’alliance PS-Verts-MoDem et de primaires à gauche. Dans cette perspective, le PCF propose, à partir de fin septembre, à « toutes les forces de gauche » une série de six « ateliers thématiques » co-organisés avec le Parti de gauche: banques, services publics, nouveaux modes de développement, enjeux du sommet de Copenhague, démocratie des institutions, éducation. Le PS « a répondu favorablement à notre invitation », a déclaré Mme Buffet qui a rencontré mercredi Martine Aubry au siège du PCF. La patronne du PS viendra également à la Fête de L’Humanité dimanche 13 septembre à La Courneuve, selon le PCF. M. Laurent a par ailleurs annoncé « 10 jours de mobilisation des communistes » du 24 septembre au 3 octobre, pour « dire les solutions qui existent face à la crise ».

Suppression de la TP

 

« Au lieu de supprimer une taxe dont la plupart des chefs d’entreprise ne se plaignent pas parce qu’ils savent bien qu’elle permet aux collectivités de réaliser près de 80 % des investissements, pourquoi n’a-t-on pas pensé à taxer les produits financiers les seuls à ne supporter aucune taxe! »
Il a repris ensuite une démonstration d’un certain Jean-Paul Delevoye, alors Président des Maires de France qui disait : « Avant la révolution, la richesse c’était la terre, on a taxé les paysans. Avec la révolution industrielle, la richesse c’était la production, on a taxé la production. Aujourd’hui la richesse c’est la finance. Que ne la taxe-t-on pas? »
Il n’est pourtant pas particulièrement de gauche…!!!

Bernard Baudoux

Faire Front sur tous les Fronts

confpressesept09.jpg 

Plus de 500 nordistes à Malo le 18 août ! 

Il faut dire que les communistes du Nord ont mis le paquet : près de 100 bus dont 7 pour notre secteur au lieu de 5 en 2008.

Félicitons-nous de cette belle journée de détente dont ont profité des milliers de Familles de notre département. Dans le même temps, beaucoup sont allé à Malo parce qu’ils n’ont pas ou n’ont plus les moyens de partir en vacances.

Chômage, précarité et baisse du pouvoir d’achat aggravent les difficultés, particulièrement dans le Bassin de la Sambre.

Il faut dire que la droite au pouvoir a frappé durement cet été : report de l’âge de la retraite (va-t-on travailler jusqu’au cimetière ?), travail le dimanche, Privatisation de la poste, vie chère et pour enfoncer le clou :

La Taxe carbone … On veut nous rocarboniser !

Monsieur Taxe“, le surnom de Michel Rocard qui préconise aujourd’hui une taxe carbone qui fera payer aux ménages (300 € par an et par famille) une partie de la taxe professionnelle que ne paieront plus les entreprises.

Afin de préserver notre planète, plutôt que de taxer une fois de plus nos familles, il faut agir de façon concrète et durable, il faut absolument mettre les moyens financiers dans la recherche, les transports en commun, la construction de Bâtiment HQE .

Le poids des impôts ne pèse pas de la même manière sur tous : Ce Gouvernement allège les impôts pour les plus riches, les alourdit pour les plus pauvres. Le bouclier fiscal voté dès le lendemain de l’élection présidentielle, c’est 458 millions d’euros redistribués à 14000 contribuables soit une moyenne de 33 000 euros pour chacun de ces grands privilégiés, chaque année.

Entre 1991 et 2006, les exonérations de charges patronales ont atteint 260,6 milliards d’euros dont 221 compensées par l’Etat, soit 28 milliards en 2008.

Deux poids, deux mesures, ce gouvernement a fait clairement son choix. Sa taxe sert en fait à permettre de nouveau cadeaux au patronat (la Taxe professionnelle). Elle pèse contre l’emploi, les salaires et le pouvoir d’achat alors qu’il serait urgent de conjuguer progrès écologique et progrès social.

Promouvoir un nouveau mode de développement, s’attaquer aux défis écologiques, c’est contribuer à la sortie de la crise et à la rupture avec les logiques financières. L’urgence est d’organiser partout la riposte populaire, de construire un projet politique rompant avec la logique capitaliste, de construire des réponses fondées sur les intérêts du peuple et du monde du travail.

C’est bien cela que l’on attend de la gauche. C’est une demande qui lui permettra de battre Sarkozy et sa politique. C’est à cela que veut contribuer le PCF avec ses partenaires du Front de Gauche et avec toutes celles et tous ceux qui, à gauche, veulent renforcer et l’élargir jusqu’à le rendre majoritaire.

A ce propos, face à la gravité de la crise, le spectacle donné par une partie de la gauche, notamment en envisageant une alliance avec la droite centriste, est affligeant et dangereux. Notre Parti, quant à lui, est déterminé à poursuivre la démarche engagée lors des élections européennes. Celle d’un rassemblement de la gauche, à partir d’un projet réellement transformateur, d’une démarche ouverte aux femmes et aux hommes de progrès, pour une alternative politique à la hauteur des enjeux de la période.

Dans les jours qui viennent, nous avons deux rendez-vous importants :

- Le samedi 5 septembre au château Boch à Louvroil : débat et fête familiale.
- Les 11,12 et 13 septembre, fête de l’humanité avec un bus qui partira de la Sambre.

Deux initiatives sont également prévues :

- Un débat sur la taxe carbone
- Une réunion avec des militantes communistes et d’autres venant d’horizons divers sur la retraite des femmes.

Arnaud BEAUQUEL – Pour la section Sambre-Bavaisis du PCF

Point de vue d'un simple ci... |
MaYaK se construit |
mémoires |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ecole de Saint-Rabier
| injustice
| aicpfrance72